•     Mais le Dolphin entre en rade.
        À un dernier méandre du fleuve, le panorama d’Anvers s’étale dans sa majestueuse et grandiose splendeur. Sur une longueur de plus d’une lieue, la ville présente aux regards des arrivants un front imposant de hangars, de halles, de monuments, de tours et de clochetons, que domine la flèche de Notre-Dame. Ce phare de bon conseil prémunit les voyageurs contre les embûches et les dédales de perdition qui s’enroulent au pied de la cathédrale, comme le serpent se repliait à l’ombre de l’arbre de vie. Le crépuscule rosit le monument admirable, flamboie dans les dentelles de la pierre, et, en même temps qu’à sa nichée de corneilles le beffroi donne la volée aux notes de son carillon…
        Mais le marin du Dolphin ne lève plus les yeux à cette hauteur et n’entend même plus la voix des cloches vespérales. Pourquoi, la flèche altière ne s’apercevait-elle pas des bouches de l’Escaut et le bourdon si sonore n’a-t-il pas résonné jusqu’au Doel ? Les émissaires du diable prirent les devants sur les messagers des cieux. Même lorsqu’il se trouve en présence de ces bons génies, il n’aura d’oreilles que pour les boniments des courtiers et de regards que pour les ruelles obliques dont les fenêtres rougeoient comme des fanaux de malheur.

    Georges Eekhoud, La Nouvelle Carthage (1888)
    Troisième Partie : Laurent Paridael, Chapitre V : Les « Runners »


    votre commentaire
    • Charte communale acquise en : 1221. Statut de ville par le roi en 1825
    • particularité : beffroi ecclésiastique : Kathedraal O.L.Vrouw ten Hemel / Cathédrale Notre-Dame des Cieux
    • construit en : 1124 le 1er monument obtient le statue d'église paroissiale
      • 1132 agrandissement dans le style romanCliquez sur l'image pour accéder à l'album
      • 1352-1378 début des travaux
      • 1411 construction du choeur
      • 1455-1466 chapelle du choeur
      • 1422-1454 tour nord payée par la Municipalité pour porter les cloches communales, dont Orida, l'Horrible, la bancloque datant de 1316
      • 1431-1475 tour sud inachevée par manque d'argent
      • 1465 nef
      • 1454-1468 nef latérale sud
      • 1469-1479 nef latérale nord
      • 1486 sacristie
      • 1521 fin des travaux d'ensemble
      • 1533 destruction par les flammes, on abandonne la construction de la tour sud
      • 1559 prend le statue de Cathédrale jusqu'en 1801
      • 1560 début de construction de l'Hôtel de Ville dans le style Renaissance italienne
      • 1566 et 1581 saccagée par les Iconoclastes protestants ne voulant plus de représentation d'images, s'ensuivra la Révolte des Gueux
      • 1789 pose d'une horloge par P. van Hoof
      • 1794 les Révolutionnaires français s'attaque à la Cathédrale, voulant jusqu'à sa vente comme ce fut le cas à Cambrai pour le beffroi
      • 1801 perd son statue de cathédrale par la suppression du diocèse
      • 1961 retrouve son statue de cathédrale
      • 1965 restauration s'étalant sur plusieurs décennie
    • architecte : Jacob van Thienen ; Peter Appelmans pour la tour nord, Herman et son fils Domien de Waghemakere pour la suite des travaux en 1501
    • style : gothique
    • matières : grès
    • hauteur : 123m (environs 400 marches / 7 étages)
    • lieu : Cathédrale Notre-Dame - Handschoenmarkt - 2000 Antwerpen
    • visitable : la cathédrale uniquement, du lundi au vendredi 10h - 17h, le samedi de 10h à 15h et le dimanche de 13h à 16h
    • inscrit : classé le 24.02.1938 par la Commission royale des Monuments
      • en 1999 Belgique sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO
    • girouette : coq
    • cloches : 42 pour le carillon et 8 de volée
    • carillon (mélodies) : à partir du milieu du XVIIe siècle, deux carillons : le communale dit "de la kermesse" et celui de l'église
    • légende / anecdote : on prétend que le nom néerlandais, Antwerpen, viendrait de « hand werpen », ce qui signifie « jeter la main ». Il vient d'une légende bien connue dans le ville selon laquelle Brabo aurait coupé la main d'un géant qui terrorisait les bateliers en leur faisant payer une taxe de passage. Si les bateliers refusaient, le géant leur coupait la main et la jetait dans l'Escaut. En fait, il s'agirait plutôt d'« aan het werpen », qui signifie « à la jetée ». Le nom français est un simple dérivé du nom original.
    • Carnaval : sortie des Géants lors de l'Ommegang / procession de l'Assomption de la Vierge

    votre commentaire
    • cliquez sur la photo pour accéder à l'albumédification par la charte acquise en 1301 ; statut de ville par le roi en 1825
    • construit en :
      • Hôtel de Ville de 1301 à 1400, de 1526 à 1547, et rénovation vers 1844, de 1900 à 1911, 1975
      • Beffroi ecclésiastique de 1217 à 1250 (ca), de 1250 à 1312, de 1351 à 1400, de 1401 à 1500, dans son état actuelle de 1451 à 1520
    • architecte :
      • Hôtel de ville : Rombout Keldermans II, F. Bauwens, Pieter Langerock, Ph. Van Boxmeer, J. Faes, J. Levrier
      • Cathédrale : Jean de Osy, Wouter Coolman (pour le plan), Jan Keldermans II (pour la tour)
    • style : gothique
    • matières : grès
    • hauteur :
      • Hôtel de Ville : 15m (jamais terminé à cause de la tournure économique du commerce durant le moyen-âge et le projet au début XXe siècle de lui donner son aspect prévu ne vit pas le jour)
      • Beffroi ecclésiastique : 97m (167m prévu)
    • lieu : Hôtel de Ville et Cathédrale Saint-Rombaut - Markt, 2800 Mechelen (Antwerpen)
    • renferme : prisons communales puis l'Hôtel de Ville
    • cliquez sur l'image pour accéder à l'album visitable : Cathédrale tous les jours / Hôtel de Ville sur réservation à l'Office du Tourisme
    • inscrit : en 1999 sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO
      • l'Hôtel de Ville est classé le 20.02.1939 à la Commission royale des monuments et sites de Belgique
      • la Cathédrale est classée le 25.03.1938 à la Commission royale des monuments et sites de Belgique
    • girouette : sur l'Hôtel de Ville, sur les 2 poivrières
    • cloches : 2 fois 49 cloches dans le Beffroi ecclésiastique qui abrita les premières cloches communales
    • carillon (mélodies) : concert de carillons les lundis
    • légende / anecdote : un homme soûl pris la lueur de la lune brillant juste au dessus de la tour de la Cathédrale pour des flammes ; il ameuta alors la population que l'on appelle désormais les "extincteurs de lune"
    • Carnaval : Géants

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique