• édification du perron par la chartCliquez sur l'image pour accéder à l'albume communale acquise en 1066 par l'évêque Théoduin de Bavière
    • construit en :
      • 1235 : construction du perron
      • 1406 : déjà une tour de guet avec une cloche (Marie Hideuse) qu'on refond en diminuant sa taille
      • 1532 : disparition du perron, on se réunit autour de la Bassinia construite en 1406
      • 1597 : la tour centrale de la Bassinia est surmontée d’une 5e statuette représentant le sonneur de cor, le « Cwèrneû », ou guetteur du beffroi
      • 1649 : suppression du guetteur
      • 1739 : destruction du beffroi pour cause de vétusté, on déplace les cloches. La Maison près la Tour en conserve la mémoire dans son nom
      • 1765-1768 : construction de l'Hôtel de Ville à l'emplacement de la Halle aux grains en remplacement de la Maison du Coq (dans le rue du Coq)
      • 1767 : disparition du beffroi
    • architecte de l'Hôtel de Ville : Jean-Gilles Jacobs  
    • style : classique mosan
    • matières : briques rouges et pierres calcaires
    • hauteur : une vingtaine de mètre (?? marches / 5 étages)
    • lieu : Hôtel de Ville - Grand'Place 1 - 4500 Huy
    • renferme : services communaux
    • visitable : non
    • inscrit : ?
    • cloches : d'abord 22 cloches, puis 37 (la collégiale Notre-Dame de Huy a aussi son carillon, des concerts sont organisés)
    • carillon (mélodies) : tous les quarts d'heure
    • légende / anecdote : 
      • Huy est la première ville d'Europe du nord à s'être vu attribué une charte communale
      • Le site de la ville qualifie la tour de l'Hôtel de Ville de tour-lanterne, rappelant l'ancienne tour-beffroi
      • Le fronton triangulaire porte les armes de la ville qui ont remplacées les armoiries de Charles-Nicolas d'Oultremont, martelées lors de la Révolution
      • Huy est jumelé avec Compiègne qui possède aussi un beffroi remarquable
    • Carnaval : “Huy, tout feu, tout fête”, en août

    votre commentaire
    • édification par l'essor de la villecliquez sur l'image pour accéder à l'album
    • construit en : 1947 et 1957 pour les vitraux. Des travaux de rénovation et d'élargissement à la fois de l'ancienne mairie et du nouvel Hôtel de ville étaient prévus pour 2007
    • architectes : J. Moutschen, B. Sélerin et J. Mullenaerts. Vitraux de Marguerite Gevaert et réalisation des ateliers Osterrath de Tilff
    • style : fonctionnel, Art Déco
    • matières : briques jaunes
    • hauteur : une trentaine de mètres (5 étages)
    • lieu : Hôtel de Ville - Quai des Carmes 45 - 4101 Jemeppe (Seraing)
    • renferme : une partie des bureaux communaux
    • visitable : non
    • légende / anecdote : 
      • Un vitrail imposant (environ 6m x 4m) rappelle en parties le labeur des habitants de Jemeppe au temps jadis, et présente les blasons de ces huit “Bons métiers” ou corporations.
      • Après les inondations catastrophiques de 1926, ce nouveau quartier de Jemeppe présente un aspect urbanistique élaboré par le groupe de l’Équerre, après la guerre.
      • Ville de l'Antoinisme, fondé par le Père Antoine en 1910, et dont le temple joue encore un rôle important aujourd'hui (le 15 août est un jour de fête pour les antoinistes, correspondant au jour de la consécration du culte et du temple cf. http://antoinisme.blogg.org).

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique