• Charleroi

    Cliquez sur l'image pour accéder à l'album  

    • édification par : l'essor de la ville dans les années 30, lié au charbonnage. L'histoire de la ville ne commence proprement dit qu'en 1666, quand les Espagnols, en hommage au roi d'Espagne Charles II (1661-1700) (nom de la Place de l'Hôtel de Ville), construisent les fortifications pour défendre la Meuse.
    • construit en : 1936
    • architecte : Joseph André (et Jules Cézar)
    • style : Classicisme et Art Déco
    • matières : pierres bleues et blanches et briques, clocheton de bronze
    • hauteur : 70m (250 marches / 3 derniers étages pour le carillon)
    • lieu : Place du Manège (l'Hôtel de ville sur la Place Charles II) - 6000 Charleroi (Hainaut)
    • sur Hôtel de Ville (Musée des Beaux-Arts et Musée Jules Destrée)
    • renferme : des expositions
    • visitable : oui du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h à 16h30
    • inscrit :
      • en 1999 sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO
    • cloches : 47 cloches
    • carillon (mélodies) : chants populaires du barde carolorégien Jacques Bertrand :
      • à l'heure : "Pays de Charleroi (c'est toi que je préfère)",
      • au quart d'heure : "Skeuje l'feu, Zabèle",
      • à la demi : "Lolotte",
      • au trois quart d'heure : "El quézène au Mambourg".
    • Carnaval : foire sur la place du Manège

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Janvier 2007 à 20:42
    Boaaarf...
    Honnêtement, je n'aime pas trop le style en question. En outre, la photo ne me ravit guère : il aurait mieux valu que tu nous la foutes en noir & blanc (enfin, ce n'est que mon avis). Les couleurs ne sont pas très heureuses & l'Eddy fils phallique n'est absolument pas mis en valeur ici. Amitiés canines. Vévé (tu vas vrrraiment me détesteeer ! :'o{).
    2
    Luc Leroy
    Vendredi 22 Février 2013 à 23:42
    Beffroi de Charleroi
    Je voudrais vous signaler une erreur dans votre fiche signalétique (par ailleurs très bien faite). La forteresse de Charleroi défendait la Sambre et non la Meuse. En ce qui concerne les architectes, c’est Jules Cézar qui a dessiné les plans suite à un appel d’offre. Mais il était dépassé par la taille du chantier. La ville lui a donc adjoint Joseph André. Jules Cézar a fini par se retirer et c’est Joseph André seul qui a terminé le chantier. Anecdote. Avant 1936, l’église Saint-Christophe (de style baroque) était le bâtiment le plus haut de la ville. La construction du beffroi lui a fait perdre ce statut. Après-guerre, il fut donc décidé de l’agrandir. Et c’est Joseph André qui s’en est chargé. L’église est maintenant dotée d’une coupole et d’un campanile de style Art Déco. Quand on arrive à Charleroi, on peut maintenant voir la ville surmontée d’un phallus et d’un téton. Toujours cette vieille rivalité entre le clergé et les beffrois…
    3
    Samedi 23 Février 2013 à 10:19
    Beffroi de Charleroi
    Merci pour tous ces détails. Je m'en vais corriger ma fiche. J'apprécie beaucoup toutes ces précisions su ce beffroi dont j'aime l'architecture (au contraire de mon amie Vénus).
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :