• Lille (Rijsel) - Hôtel de Ville

    Cliquez sur l'image pour accéder à l'album

    • Charte communale acquise en 1127 par Guillaume de Normandie, dit Guillaume Cliton (° 25 octobre 1102 - † Alost, 28 juillet 1128), comte de Flandre en 1127. Il octroie également un charte à Bruges, Gand, Béthune, Thérouanne, Saint-Omer... pour appuyer son pouvoir en Flandre nouvellement acquis, mais des troubles montent dans les communes à causes des nouveaux impôts qui instaure, il meurt dans un conflit contre son successeur au comté, plus apprécié des Flamands ;
    • renouvelée en 1128 par le comte Thierry d'Alsace (1099 - † 17 janvier 1168), comte de Flandre de 1128 à sa mort
    • confirmée en 1235 par la comtesse Jeanne de Flandre qui renouvelle la charte de Lille (les mayeurs et les échevins sont choisis à chaque Toussaint par quatre commissaires désignés par le souverain). Cf. Roisin, Jean ; Brun-Lavainne, Elie Benjamin Joseph. Franchises, lois et coutumes de la ville de Lille - ancien manuscrit à l'usage du siège échevinal de cette ville, contenant un grand nombre de chartes et de titres historiques concernant la Flandre. Lille : Vanackere, 1842
    • édification par : la charte (pour celui de la Grand'Place) puis l'essor de la ville (pour l'actuel Hôtel de Ville)
    • construit de 1929 à 1932 : 270 pieux de ciment pour supporter son poids de 9000 tonnes (plus que la Tour Eiffel)
    • architecte : Emile Dubuisson (Lille, 1873 - Lille, 1947)
    • style : Renaissance flamande et Art déco
    • matières : béton, brique, pierre de Béthisy, céramique
    • hauteur : 104m avec la phare
      • le plus haut de France et longtemps la plus haute tour en béton du monde
      • 100 marches jusqu'à l'ascenseur 432 marches en tout
      • 7 étages
    • lieu : Place Roger Salengro - 59000 Lille
    • sur Hôtel de Ville (Halle échevinale à l'origine sur la Grand'place)
    • renferme : le bureau de M. Salengro au 1e étage et de 1950 à 1957, le studio de Télé-Lille au 3e étage
    • visitable : oui, par l'Office du tourisme
    • inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 2005
      • date protection : 03/05/2002 : classé Monument Historique
    • girouette : une antenne pour la télévision et un phare pour l'aviation
    • cloches : une est visible, au milieu (au dessus de la base)
    • carillon (mélodies): non, mais il y en a à la Chambre de Commerce, à Sainte Catherine, à Saint Maurice et à Notre-Dame de la Treille
    • légende / anecdote : il existe encore un titre se nommant "Le Beffroi", magazine du site d'Histoire et de géographie de Lille, depuis 2004
      • Autrefois, les cochers se plaignaient qu'il effrayait les chevaux
      • Les géants de Lille, Lydéric et Phineart, sont représentés à la base du beffroi (par Carlo Sarrabezolles) en ciment : Les feuillages rappellent le légendaire château du Buc, royaume de Phinaert
      • Un phare se trouve au sommet pour les débuts de l'aviation
      • La première radio-télévision régionale (4e du monde), Télé-Lille, y avait son studio de 1950 à 1957 au 3e étage, et un émetteur et une antenne se trouvaient au sommet
      • On le voulait plus haut que Saint Maurice (43m) et on ne voudrait plus rien de plus haut que lui maintenant.
      • Le bureau du maire socialiste de Lille (1924-1935), Roger Salengro, au 1e étage du beffroi restera vide jusqu'à nos jours après son suicide (depuis 1955, les maires occupent le bureau de l'adjoint)
    • Carnaval : sous l'époque bourguignonne, se déroulait la fête des nobles rois de l'épinette : la veille de l'Epiphanie, le personnel de la Collégiale Saint-Pierre (alors à l'emplacement de Notre-Dame de la Treille) procédait à l'élection d'un "évêque des fous" et pendant 8 jours se déroulent processions, cortèges, figurations, gestes de chevaliers, mystères, etc. Philippe II l'abolit définitivement le 23 juillet 1556
      • Géants Lydéric et Phinaert (entre autres)
    • photo des environs de l'Hôtel de Ville par la site des Pages Jaunes

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 31 Janvier 2007 à 03:56
    Wirf !
    Tu devrais replacer Emile Dubuisson dans son époque, même si certains détails sont traitres rapport à l'édifice... ;o) Vas-tu établir un lien conenxe sur les géants ? ce serait intéressant ! Sinon, une petite fô-faute de frappe > "Phinaert", et non "Phneart" !
    2
    Vendredi 9 Février 2007 à 15:30
    merci
    Voilà qui est fait : Emile Dubuisson (1873-1947). Et la faute de frappe a disparue.
    3
    Vendredi 13 Avril 2007 à 20:11
    Train d'amitiés
    Friendship Train – Merci Train En tant qu’Américain, mais vivant en France depuis 40 ans, j’ai appris il y a peu l’histoire des trains de l’Amitié 1948, « Friendship Train de 700 wagons remplis de produits de secours » offert par le peuple Américain pour le peuple Français et en remerciement par le peuple Français 49 wagons de chemin de fer Français « Merci Train » 1949, 1 wagon pour chacun des 48 états d’Amérique et un wagon de plus à partager entre la capitale fédérale Washington DC et les iles Hawaii, qui contenaient des cadeaux et produits artisanaux de toutes les régions de France. Cet épisode remonte à environ 60 ans, il n’est pas aisé de trouver des documents sur le sujet. Une amie compatriote écrivaine fait une recherche, surtout à propos de l’arrivée des 10 trains que le gouvernement US avait envoyé vers les différentes régions, connaître l’accueil qu’ils avaient reçu et retrouver des documents écrits à l’époque sur cet évènement. A la suite de cet envoi la France avait à son tour envoyé 49 wagons aux USA. Vos archives seraient-elles capable de me livrer quelques précisions ou anecdotes parues alors. Je vous en remercie par avance ainsi que toute suggestion que vous pourriez me faire pour guider mes recherches. N’oublions pas notre Histoire. Veuillez croire à mes meilleurs sentiments Richard CLOUTIER 2 av du Maréchal de Lattre de Tassigny Gérardmer Pour : Dorothy SCHEELE DRaeTrain@aol.com MERCY TRAIN 9123B Ayrdale Cs. Philadelphia PA USA
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :