• Mairie provisoire de Lille (1916 à 1929)

    Funérailles de Gustave Delory, Décoration de la cour de la mairie de Lille (1925)

    Funérailles de Gustave Delory, le 20 août 1925
    Décoration de la cour de la mairie (provisoire), entrée centrale

    Funérailles de Gustave Delory, Décoration de la cour de la mairie de Lille (1925)

    Entrée latérale de la mairie provisoire
    (Le Grand hebdomadaire illustré, 26 avril 1925)

    Sur cette rive, au-delà de la cour à l'eau qui était une impasse sur le canal, la maison de l’Apostolat des laïcs a été édifiée en 1867 à l’emplacement de l’ancien Hôtel des Monnaies fermé en 1857. Cet établissement avait été créé en 1685 après la conquête de Lille par Louis XIV. L'emplacement de l'atelier monétaire mentionné dans la Charte de Baudouin VI de 10664 est inconnu. Situé dans le castrum, il était donc proche de la motte. Cet atelier avait disparu sous la période bourguignonne (1384-1667).

    Le bâtiment actuel de l'Apostolat des laïcs, dont l'architecte Charles Leroy est celui de la cathédrale, fut un patronage puis un collège catholique ou pensionnat de garçons. Il abrita provisoirement l’Hôtel-de-Ville de Lille de 1916 à 1929 après l’incendie de celui de la place Rihour jusqu’à sa reconstruction dans le quartier Saint-Sauveur à la place de l’ancien square Ruault. Après le déménagement des services municipaux en 1930, il devint la centrale des œuvres. Une aile récente héberge des prêtres retraités.

    source : wikipedia

    Funérailles de Gustave Delory, Décoration de la cour de la mairie de Lille (1925)

    Maison de l’Apostolat des laïcs, dite aussi école libre Notre-Dame de la Treille, en 1967 (remonterletemps.ign.fr)

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :