• Menin (1777-1971)(geopunt.be)

    Menin (1777-1971)(geopunt.be)

    voir la fiche sur le beffroi de Menin

    L'enceinte de Menin est un ancien ensemble de fortifications qui protégeait la ville de Menin entre le XVIe siècle et le XXe siècle.

    En 1668, Menin devient une ville française par le traité d'Aix-la-Chapelle qui met fin à la guerre de dévolution.
    Louis XIV charge alors Sébastien Le Prestre de Vauban en 1679 de travailler aux fortifications de la ville. Celui-ci conçoit une nouvelle enceinte en gardant l'emplacement des anciennes portes sauf celle de Lille avec deux fronts : une enceinte régulière sur le front nord typique du premier système de Vauban à trois bastions, un demi-bastion et un ouvrage à cornes tandis que le front sud à cheval sur la Lys et une zone humide présente un tracé plus irrégulier. Les travaux vont se dérouler de 1679 jusqu'en 1689.
    À la suite du siège de Menin en 1744 et la reprise de la ville par les français, Louis XV ordonne la démolition de l'enceinte et la vente de ses matériaux. Les remparts et casemates sont démolis et les fossés comblés mais les fondations sont préservées.
    En 1814, Menin ainsi que les territoires de l'actuelle Belgique sont incorporés aux Pays-Bas, ceux-ci décident de reconstruire les fortifications dont les fondations sont encore présentes.

    Une partie des remparts de l'époque néerlandaise existent encore dont :
    - une partie des bastions de Bruges et de Courtrai ainsi que la porte d'entrée des eaux du Geluwebeek au sein du parc Ter Walle ;
    - la casemate qui flanquait l'entrée de la Lys dans l'enceinte (sur l'actuelle Oude Leielaan (« avenue de l'ancienne Lys »)).

    source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Enceinte_de_Menin


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :