• Thuin

    • Thuinédification par l'essor de la ville au Moyen Âge : en 972, Notger, évêque de Liège, en fit une ville
    • construit en :
      • entre 1153 et 1164 : construction la collégiale lors des séjours du prince-évêque Henri de Leez
      • 1229 : l'église de Sainte Marie et Saint Théodard est citée par les Annales de Lobbes
      • 1408 : on apprend l'existence d'un premier beffroi (Tour Notger) qui est rasé à cette date (il en reste des traces dans l’îlot formé par la Grand’rue, les rues des Ombiaux, des Nobles et Prince de Liège), un autre est reconstruit alors près de l'ancien château
      • 1638 : travaux de restauration, on apose les armoiries de Pierre le Tassier et Nicolas de Bruxelles, bourgmestres et un cartouche, on apprend l'existence d'une tour servant de beffroi
      • 1667 : un accord règle l'usage des cloches (le Magistrat, pouvoir communal et le Chapitre possèdent chacun la clé du clocher)
      • 1662 : le toit du beffroi est détruit par une tempette
      • 1754 : restauration de la collégiale
      • 1810 : destruction de la collégiale, pour créer une "place à danser" lors de l'annexion de la région par la France, la tour étant communale, elle sera épargnée de la destruction
      • 1914 : la flèche est endommagée par l'artillerie allemande
      • 1952 : restauration terminée
      • 2004 : restauration du carillon qui est automatisé
    • architecte : Everard, maître charpentier à Beaumont, avec l'aide d'Andry Dagnelie, charpentier thudinien (flèche en 1665) ; Jean-Baptiste Chermanne (restauration 1754) ; charpentiers Michot, père et fils, de Lobbes (restauration après-guerre)
    • style : baroque tournaisien
    • matières :  calcaire et grès
    • hauteur : 60m
    • lieu : Rue Albert Ier/Place du Chapitre/Grand'Rue - 6530 Thuin (Hainaut) sur l'ancienne collégiale Saint-Théodard détruite en 1811
    • renferme : un musée, l'horloge et le carillon
    • visitable : https://www.thuin.be/annuaire/le-beffroi
    • inscrit : 
      • classé Monument par le Gouvernement wallon le 24/05/1949
      • en 1999 sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO
    • girouette : coq d'église
    • cloches : 2 cloches de volée et un carillon de 25 cloches (8 cloches exposées en musée)
    • carillon (mélodies) : Le système de ritournelle est rocambolesque dans le milieu campanaire. L’ordinateur de commande est un Belltron. C’est une firme italienne. Le système de tintement est constitué d’un compresseur, qui régulièrement se recharge en air comprimé. Lors de la ritournelle, le compresseur lâche sa pression pour activer le tintement. De manière assez comique, ça actionne le clavier à bâtons, qui est asservi. On a donc un joueur « homme invisible ». [http://tchorski.morkitu.org/1/thuin-01.htm]
    • légende / anecdote : 
      • Un des rares beffrois à posseder son propre site web : https://beffroidethuin.be/
      • Historiquement accolé à une église, le clocher est devenu cependant une tour communale.
      • C'est le seul beffroi officiel de la principauté de Liège (maintenant en Hainaut) qui, sous l'égide des Princes-Évêques de Liège, ne prédisposait pas à sa création.
      • En 1765, le beffroi possédait quatre grosses cloches. Celles-ci furent refondues à l'initiative du Magistrat, ce qui entraina un conflit entre celui-ci et le Chapitre de la collégiale qui refusa de partager les frais. Le Magistrat dut dont supporter seul le coût de la fonte.
      • Le Beffroi de Thuin a permis l'inscription tardive de celui de Gembloux, par similitude : ancien clocher, même origine romane, réaménagements substantiels au cours des temps, masse architecturale analogue, bardée de cordons-larmiers et de bandeaux, même dégagement par la destruction de l’église.
      • L'Hôtel de Ville est maintenant dans l'Hôtel des Brogniez, grande maison de maître dans la Grand'Rue.
      • Ragnies, faisant partie de l'entitée de Thuin, est classé comme l'un des "Plus Beaux Villages de Wallonie"
    • Carnaval : marche de Saint-Roch est célébrée le 3e dimanche de mai (sur trois jours, samedi, dimanche, lundi).

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :