• Tongeren/Tongres - Markt/Place du Marché - Perron - E.Jaminé (kikirpa) & actuellement

        Le perron de Tongres était situé, jusqu’en 1866, à l’endroit où l’on peut voir actuellement, face à la cathédrale, la statue d’Ambiorix, ce roi des Eburons dont César fait largement mention dans sa «Guerre des Gaules». Le perron de Tongres a été supprimé et reconstruit par le concours des commerçants de l'esplanade et de la place en avril 1985. Il se trouve actuellement au croisement de la Plein et de la Putstraat.

    source : http://valknut-belgium.blogspot.com/

        Ce n'est qu'au XIVe siècle que nous apprenons qu'au milieu de la Grand’Place se trouvait un perron. C'était une colonne en pierre posée sur trois marches et que surmontait une pomme de pin rehaussée d'une croix. Le perron se rencontrait sur la place publique de toutes les villes soumises à la juridiction des princes-évêques de Liége. Il était le symbole de cette juridiction et peut-être aussi des franchises accordées par les princes-évêques à leurs bonnes villes. C'est au pied de ce monument qu'on publiait les édits de l'autorité supérieure et les recès du magistrat. On y citait les débiteurs et on y exécutait les criminels.
        En 1467, Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, après avoir saccagé notre ville, lui enleva son perron avec ses franchises. Il fut transporté à Bruges d'où il ne revint qu'en 1478. En 1677, lors de l'incendie général de la ville, il fut abattu par les français et on n'en éleva un nouveau qu'en 1753. Cette fois il fut hissé sur une pompe qu'on venait de construire au milieu de la place. Cette pompe reconstruite en 1813 d'une façon plus monumentale fit place en 1866 à la statue d'Ambiorix et avec elle le perron disparut pour toujours.

        Derrière le perron, au coin de la rue de la Croix (Kruisstraat) se trouvait avant 1298 une maison appelée de Munt dans laquelle on frappait monnaie. Vers cette époque cet atelier monétaire fut transporté dans la rue qui reçut depuis lors le nom de Muntstraat et l’ancienne Munt fut changée en maison communale et en halle aux viandes.
         Cette maison communale fut démolie en 1519 et reconstruite en 1520. On la restaura encore en 1559 et elle brûla complètement dans le grand incendie de 1677. Rebâtie depuis lors elle devint une maison particulière ; elle est occupée aujourd'hui par Mme Ve Vanderijdt.
         L'hôtel de ville actuel date de 1732 et fut élevé au milieu de la place qui s'appelait alors koren-vlas-en kemptmerkt.
         L’établissement de l’hôtel de Ville eut pour conséquence que nous avons aujourd'hui trois places au lieu d'une : le marché au lin, le marché aux grains et le marché au beurre.

    source : www.oudheidkundiggenootschaptongeren.be/imagesenknoppen/RUE%2520DE%2520TONGRES.doc


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :