• Cliquez sur l'image pour accéder à l'album

    • édification par : la charte communale acquise entre 1110 et 1125 par Louis VI, et signé qu'en 1153 (jusqu'en 1318, date à laquelle on la lui retire pour endettement). Réaquis au XVe s.
    • construit : vers 1504-1505 (sous le règne de Louis XII, 1498-1515)
    • architecte : Pierre Navyer, dit de Meaux ; Philibert Delorme (pour le Porte de l'Arsenal, à droite)
    • style : gothique flamboyant
    • matières : pierre de craie de Margny, de Saint-Leu, de Montataire et de Joy, et brique de Clairoix ; toiture en ardoises d'Anger
    • hauteur : 47m (?? marches / 5 étages)
    • lieu : Hôtel de Ville, Place de l'Hôtel de Ville - 60200 Compiègne
    • renferme :
      • anciennement (XVIe siècle) : outre une bibliothèque de plus de 30.000 volumes dont 9000 proviennent de celle du palais, le musée Vivenet, don de l'architecte du même nom et contenant quelques bonnes toiles, des dessins de maîtres, des porcelaines et des meubles
      • actuellement : l'Office de Tourisme, le Musée de la Figurine historique (accessible par le porche à droite, la Porte de l'Arsenal) et service communal.
    • visitable : non
    • inscrit : non

    • jacquemarts : 3, les picantins (du picard pique en temps, "sonnant les heures") de 1530 : Langlois, Lansquenet, Flandrin, alors les trois ennemis de la France au XVIe siècle (Anglais, Allemand ou Espagnol et Flamand)
    • girouette : armes de la ville
    • cloche : bancloque de 1303
    • légende / anecdote : la statuaire (L'Annonciation, puis Louis XIII, puis Louis XII, Charlemagne, Charles VII, Jeanne d'Arc, Saint-Remy, Louis XI, cardinal Pierre d'Ailly) de la façade fut anéantie en 1792. La Place de l'Hôtel de Ville possède également une statue de Jeanne d'Arc qui fut faite prisonnière à Compiègne en 1430. La devise de la ville est Regi et regno fidelissima, « Au roi et au royaume le plus fidèle ».
    • Carnaval : Fête du Muguet, le 1er mai (depuis 1922), avec procession des Géants, les trois Picantins, en costume du XVIe, rappellant les trois jacquemarts de l'hôtel-de-ville.

    votre commentaire
  • cliquez sur l'image pour accéder à l'album

    • édification par : l'essor de la ville du à l'industrie textile
    • construit en : 1882-1884
      • 1918 incendié par les Allemands avant leur départ
      • 1922-1926 restauration sans beffroi
    • architecte : Joseph Chérier, Gustave Malgras pour la restauration
    • style : éclectique, flamand
    • matières : pierres blanches
    • hauteur : une vingtaine de mètres (6 étages)
    • lieu : Hôtel de Ville, 1, Place du Général de Gaulle - 02110 Bohain en Vermandois
    • renferme : les services communaux
    • inscrit : le 26 janvier 2007 comme Monument Historique
    • légende / anecdote : Colliette prétend que Bohain fut construit au 12e siècle par Gilles de St-Aubert, son premier seigneur. Mais ce sentiment doit être erroné, car nous trouvons dès le milieu du 11e siècle, des particuliers qui prennent le titre de seigneur de Bohain. Toutefois, il paraît bien que Gilles de St-Aubert fut le constructeur du château féodal qui s'élevait autrefois dans ce bourg (http://a.gouge.free.fr/bohain%20photos/hotel_de_ville.htm).
      • Bohain était jadis la capitale du vaste bassin textile du nord de la France, sinistré au cours de la seconde moitié du XXe siècle.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique