• Ham

    Ham

    • édification lors de la construction de l'église Saint-Pierre, déclarée bien national lors de la Révolution française et vendue avec son mobilier, concédé à la ville sur la réclamation du Conseil municipal du 12 janvier 1792
    • construit en :
      • 1793 : l'église Saint-Pierre est vendue à la commune
      • 1799 : l'église Saint-Pierre est détuite sauf le clocher
      • 1879 : construction de l'Hôtel de Ville sur les plan de l'architecte de Saint-Quentin Ch. Chérier, remplaçant un ancien édifice d'avant 1789
      • 1918 : la plupart de la ville est endommagée, on décide de restaurer et reconstruire uniquement l'église Notre-Dame, les bâtiments de l'ancienne abbaye, l'hôtel de ville (seule la façade subsiste). Le beffroi est entièrement démoli. Du château, des XIIIe et XVe siècles, dynamité dans la nuit du 17 au 18 mars 1917, ne restent que des ruines (inscrites comme Monument historique le 9 mars 1965)
      • 1925 : reconstruction de l'Hôtel de Ville par les architectes Brassart-Mariage père et fils, sa silhouette rappelant celle des hôtels de ville des Flandres
    • style : médiéval
    • matières : grès
    • hauteur : 91 marches
    • lieu : Rue Notre-Dame - 80400 Ham
    • girouette : drapeau
    • cloches : 4, dont 3 petites (de 1807) appartenant à la paroisse et la 4e (le bourdon de 1818) à la commune, remplaçant l'ancienne cloche de la paroisse Saint-Martin, donnée à la ville de Ham en 1791. Elle porte l'inscription : "J'appartiens à la ville de Ham, j'ai été présentée à la bénédiction par Mr Ls Macquerel de Pleineselve, CHer de L. R. de St-Louis, maire de ladite ville, et bénie l'an 1818 par M. Sézille."
    • légende / anecdote :
      • Selon toute vraisemblance, Ham est un nom d'origine germanique. Ham, en francique, signifie courbure dans une rive. Ham est située au confluent de la Somme et de la Beine, affluent de la rive gauche.
      • La tour de l'église Saint-Pierre se trouvait à gauche du portail Ouest. Sur la façade, se trouvait une statue de Saint Pierre dans une niche et de part et d'autre une devise gravée en relief : UNG DIEV / VNG [ROY] / VNE FOI / VNE LOY. Dessous, un écusson a été mutilé.
      • L'horloge communal en fer forgé dans le clocher date d'avant 1658. Il n'occcupe qu'un côté de la tour et est visible depuis la Place de l'Hôtel de Ville. Modernisé par la suite, le cadran était lumineux.
      • La Rue Notre-Dame tire son nom de l'église abbatiale Notre-Dame (contiguë à l'Église Saint-Pierre) qui devient l'église paroissiale après la Révolution.
      • La commune abrite toujours un Arbre de la Liberté, un des derniers de Picardie, planté par André Dumont (député de la Somme à la Convention nationale) en 1793.
      • Un des rares textes en dialecte moyen picard du XVIIe siècle qui nous soit parvenu est : Le Véritable discours d'un logement de gens d'armes en la ville de Ham (1654) par N. Le Gras.
      • La statue du Général Foy sur la Grand'Place date de 1879, général de Napoléon (il fut blessé 15 fois) né dans la ville en 1775. Le beffroi donna le départ de son cortège funèbre, en 1825.
      • Le clocheton de l'Hôtel de Ville est défini comme beffroi par la page wikipedia consacrée au clocheton étroit. Il a été rénové en 2018. Les trois cloches sonnent de nouveau de 7h à 22h. « Elles ne fonctionnaient plus, faute d’entretien. Une entreprise est venue pour réparer le mécanisme », décrit Grégory Labille, maire.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :