• Lier (Lierre)

    Lier (Lierre)

    • édification par la charte communale acquise en 1212 accordée par Henri Ier (duc de Brabant)
    • construit en : 
      • 1369 : première mention d'un beffroi (inscrite sur la tour) et d'une halle aux draps à Lierre
      • 1411 : beffroi agrandi et terminé tel qu'on le voit encore aujourd'hui
      • 1418 : la halle aux draps est transférée dans la maison des bouchers (vleeshuis) pour abriter aussi un tirbunal et une prison
      • 1740-45 : rénovation de la halle aux draps en un hôtel de ville tel qu'on le connaît aujourd'hui, le perron d'accès à l'hôtel de ville est ajouté
      • 1825 : statut de ville par le roi
      • 1914 : la ville est bombardée, les 3/4 de la Grand'Place sont détruits, le beffroi et l'Hôtel de Ville sont miraculeusement épargnés
      • 1937 : rénovation par l'architecte Stan Leurs
      • 1960-62 : rénovation générale de l'hôtel de ville
      • 1971 : un carillon autimatique est installé dans la tour
      • 2003-06 : restauration du beffroi et du toit de l'hôtel de ville
    • architecte : Hendrik Meys (encore écrit Mys ou Mijs), Jan Pieter van Bauerscheit de Jonge (rénovation au XVIIIe siècle)
    • style : beffroi gothique et hôtel de ville rococo brabançon, intérieur de style Louis XV
    • matières : grès blanc de Balegem, pierres bleues de Tournai et briques
    • hauteur : 42m5 (plusieurs volées de petits escaliers ou échelles / 7 étages)
    • lieu : Hôtel de Ville - Grote Markt, 58 - 2500 Lier
    • renferme : anciennement les services communaux, maintenant fonction cérémoniale et touristique
    • visitable : seulement l'Hôtel de Ville (se renseigner à l'Office du Tourisme qu'il abrite)
    • inscrit : 
      • le 25.03.1938 à la Commission royale des monuments et sites de Belgique
      • en 1999 sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO
    • girouette : étoile filante (staartster)
    • cloches : 25 cloches dont deux très anciennes (1704 et 1834)
    • carillon (mélodies) : automatique, toutes les 15 minutes
    • légende / anecdote : 
      • La forme triangulaire de la place semble indiquer que Lierre a une origine franque. Selon la légende, on doit à Saint-Gommaire (717-774) la fondation de la ville. Il était un courtisan et chevalier à la cour de Pépin le Bref.  Il est invoqué pour la réconciliation des couples en difficulté. Une procession a toujours lieu à Lierre, le 11 octobre ou le dimanche le plus proche.
      • Les habitants de Lierre sont surnommés les schape(n)koppen, c'est-à-dire « têtes de mouton », car ils ont préférés recevoir, par le duc de Brabant Jean II, le monopole d'un marché aux bétail plutôt que la création d'une université qui reviendra donc à Louvain.
      • Dès 1383, la partie en face de la halle aux draps est pavée et ce n'est qu'en 1557 que l'ensemble de la place du marché est pourvu de pavés après son élévation.
      • La Grand'Place montre également une "pierre de sorcière" pour commémorer le dernier bûcher de sorcières à Lier.
      • Sur le sol de la Grand'Place, une ligne en laiton symbolise le méridien de Quetelet (datant de 1839), la mairie servant ainsi de cadran solaire.
      • Les cloches, les archives et les ordonnances de la ville ont été transférées et conservées dans la tour de l'église Saint-Gommaire jusqu'à leur destruction pendant les Guerres de religion du XVIe siècle.
      • Au bas du beffroi est fixée une plaque métallique qui sert à la mesure de la hauteur par satellite. Au-dessus, un instrument de mesure a été installé sur une grande fissure, qui est utilisé pour déterminer le degré d'augmentation de cette fissure. Si l'augmentation est trop rapide, des travaux de restauration devront être effectués.
      • La ville possède également un béguinage reconnu Patrimoie mondial par l'UNESCO.
    • Carnaval : Ommegang depuis le XIXe siècle, tous les 25 ans, les géants de Lierre participent à une visite guidée de la ville durant les fêtes de Saint Gommaire. La dernière fois, en 2015, fut consacrée le mariage (en 1496) entre Philippe le Beau et Jeanne de Castille.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :