• Orchies (Oorschie)

    Orchies (Oorschie)

    • édification par la charte communale acquise en 1188 (identique à celle de Douai)
    • construit en : 1610 et 1927
      • XIIIe siècle : Marguerite, future comtesse, reçoit la terre de Pévèle en apanage. Elle réside à Orchies, au château de La Motte
      • 1610 : construction du beffroi tel qu'on le connaît
      • 1914 : dynamité en septembre, suite à l’incendie qui avait détruit la ville à 90%
      • 1927 : inauguration après reconstruction Hôtel de Ville et son beffroi
      • 1940 : de nouveau endommagé par des tirs d’obus allemands
      • 1947 : restauration
      • 1964 : le réaménagement de l'intérieur amène à un nouvelle inauguration
      • 1992 : l'édifice est surélevé d'un étage (pratiquement invisible de l’extérieur
    • architecte : inconnu
    • style : baroque, renaissance flamande
    • matières : briques rouges et pierres blanches, toiture de cuivre
    • hauteur : en 60m (? marches / 7 étages)
    • lieu : Hôtel de Ville - Place du Général de Gaulle - 59310 Orchies
    • renferme : services communaux
    • visitable : non
    • inscrit : non
    • girouette : sans
    • cloches : 48 cloches, coulées en 1995 en Allemagne de presque 4 t., se trouve dans l’église Notre Dame de l’Assomption
    • anecdote :
      • Le nom jeté des Orchésiens est Ches pourchots d'Orchies (« les cochons d'Orchies ») : après qu'un incendie ai ravagé la ville, des collectes dans les villages voisins furent organisées « pour cheux d'Orchies », expression qui a donné par déformation « pourchots d'Orchies ».
      • La ville est aussi réputée pour être la capitale mondiale de la chicorée, car c'est là que l'entreprise Leroux est basée, et que l'usine se situe. La Maison de la Chicorée (demeure familiale des Leroux, grande maison bourgeoise du XIXème siècle) peut être visitée.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :