• Brugge (Bruges)

    • édification par la charte communale acquise en 1128 par Thierry d'Alsace (v. 1100-1168) dit Thierry III de Lorraine
    • construit en :
      • un premier beffroi en bois brûle en 1280
      • 1201 : construction du 1e étage
      • 1241 : construction des Halles (L 84m / l 43m50)
      • 1302 : révolte des gens de métiers contre les échevins : les patriciens et la garnison française (occupant la ville) sont massacrés
      • 14e : construction du 2e étage
      • 1341 : la flèche en bois s'écroule, elle ne sera pas reconstruite
      • 1482 : construction du surélévement octogonal
      • 1493 : la flèche est détruite par le feu
      • 16e : construction des ailes
      • 1822 : construction de la balustrade
      • 1825 : statut de ville par le roi
    • cliquez sur l'image pour accéder à l'albumarchitecte : Frère Simon de Genève
    • style : gothique
    • matières : briques rouges (de 0m29 sur 0m065 et 0m30 sur 0m075) et pierres bleues de Tournai
    • hauteur : 83m (366 marches / 5 étages)
      • salle du Trésor (tresaurie)
      • mécanisme de l’horloge (uurwerkmechanisme)
      • le carillon (beiaardkamer)
    • lieu : Halles (Hallen), Markt 7, 8000 Bruges, West-Vlaanderen
    • renferme : anciennement : le trésor du pouvoir communal : cloches, coffres et serrures
      • actuellement carillon, et musée
    • visitable : pour 5€
    • inscrit : le 25.03.1938 à la Commission royale des monuments et sites de Belgique
      • en 1999 sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO
    • cloches : 47 cloches
    • carillon (mélodies)
      • Sonnerie en serenade de Morceaux Lyriques de E.Grieg
      • Greensleeves (traditionnel anglais)
      • Oh, Danny boy (traditionnel irlandais)
      • thème de l'Hymne européen (J. van Beethoven)
    • légende / anecdote : le beffroi fut recouvert d'un drap d'or lorsque le duc de Bourgogne Philippe le Hardi confirme les privilèges en 1384, et il fut recouvert d'un drap noir à sa mort en 1404
      • En 1604, on constata que le beffroi était incliné de 831mm vers le sud-est. En 1820, l'inclinaison était la même, c'est le même phénomène qu'à Pise, où les fondations se sont enfoncées puis stabilisées.
      • "Le Beffroi, Arts, Héraldique, Archéologie", revue brugeoise publiée en 1863
      • Le service de guet s'est maintenu jusqu'en 1914 et le surveillant est encore appelé torenwachter (guetteur)
    • Événements : procession du Saint-Sang, Géants

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :