• Bapaume (Bapalmen)

    • édification par la charte communale acquise au : XIIe siècleCliquez sur l'image pour accéder à l'album
    • construit en : 
      • XIIe siècle : construction d'un premier beffroi quand la ville obtient sa charte, il est agrandi en 1374 et détruit en 1537
      • 1583 et 1590-1610, construction d'un nouvel hôtel de ville avec horloge et carillon dans le beffroi. Une balustrade est ajoutée en haut du beffroi au XVIIe siècle
      • 1931-1932, reconstruction après guerre
    • architecte : Adrien Demailly (pour celui du XVIIe siècle) / Eugène Bidart pour l'actuel.
    • style : ancien Hôtel de ville : gothique, Renaissance et dorique. Maintenant néo-Renaissance flamande
    • matières : ancien Hôtel de ville : pierres bleues et briques rouges, maintenant pierres blanches et briques rouges
    • hauteur : originellement 43 mètres, maintenant 55 mètres (111 marches / 5 étages)
    • lieu : Hôtel de Ville - 36, place Faidherbe - 62450 Bapaume
    • renferme : les services communaux (et anciennement aussi la prison)
    • visitable : non (le site http://histoirebapaume.e-monsite.com/pages/la-mairie-et-son-beffroi.html montre des photos)
    • inscrit : non

    • girouette : un lion, puis un ange de bois doré tenant dans la main droite un soleil et dans la gauche une main de justice, puis une Renommée, maintenant les armes de la ville
    • cloches : originellement 4 grosses cloches : cloche du couvre-feu ou de la retraite de 1564, cloche du toscin de 1738, Joyeuse (cloche du mayeur) de 1720. Elles portaient toutes le nom du mayeur de l'époque, et 15 petites. Maintenant 20 cloches pesant 1218 kg.
    • carillon (mélodies) : 
      • au quart d'heure : Ah ! vous dirai-je maman, / Ce qui cause mon tourment
        • puis : Les marins de la République / Montaient le vaisseau le Vengeur !
        • maintenant : J'ai un pied qui remue et l'autre qui ne va plus
      • à la demi heure : Où peut-on être mieux / Qu'au sein de sa famille ?
        • puis : Encore un qui ne l'aura pas / La timbale, la timbale (de l'opéra-comique, la Timbale d'argent du Bapalmois Léon Vasseur).
      • Au trois quart d'heure : En avant, marchons / Contre leurs canons, / Courons à la victoire.
      • à l'heure : Vive Henri IV !
    • légende / anecdote : Pendant la Première Guerre mondiale, Bapaume est un endroit stratégique dans le cadre de Bataille de la Somme. La mairie piégée par des soldats allemands par une mine et un retardateur explose juste avant leur arrivée, le  26 mars 1917 ; deux députés du Pas-de-Calais, Raoul Briquet et Albert Taillandier, sont tués dans cette explosion. Un monument leur rend mémoire.
    • Au cours de la Deuxième Guerre mondiale Bapaume a de nouveau été une zone d'intenses combats. Le maire Guidet qui faisait partie de la Résistance, fut arrêté et déporté au camp de Groß-Rosen où il mourut le 27 novembre 1944. Depuis 1948 un monument qui le montre au moment de son arrestation honore son souvenir. À L'Hôtel de Ville se trouvent une urne avec de la terre de Groß-Rosen ainsi qu'un tableau le représentant.
    • Carnaval : Orchestre d'Harmonie de Bapaume est très actif.

  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Mai 2012 à 16:43
    Hôtel de Ville de Bapaume
    Très bon descriptif sur le beffroi et hôtel de ville de Bapaume. J'ignorais que l'ancien hôtel de ville était une prison.Où avez vous eu ces informations ? Cordialement, Emilien.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :